MXVOICE SESSIONS #20 : BROC GLOVER

BrocFullSpeedMX

Qui d’entre Vous n’a jamais dit « Ah, c’était mieux avant.. ».. Mais ce fameux « Avant » a toujours un « autre avant » si on réfléchit un instant.. Tout est une question de positionnement dans le temps, dans « son temps, son époque »..

En matière d’Époque Dorée dans le Motocross et plus spécialement « américain », on peut dire sans hésiter que lorsqu’un certain « Broc GLOVER » roulait au guidon de sa Yamaha c’était bien là des moments de Pur Bonheur pour nous, Fans, même si internet n’existait pas.. Combien d’entre nous ont « appris » à rouler « propre » rien qu’en regardant des photos de Broc en action..

Aujourd’hui en charge du Département Off-Road Moto chez Dunlop USA, Broc est toujours autant impliqué dans le Sport qui l’a rendu célèbre.. Micro..

BrocYamAdNumber1

MXVOICE : Broc, première question : Quelle est ta position sur le fait qu’un Pilote peut être Champion du Motocross des Nations sans avoir été Champion du Monde..?

BROC GLOVER : Cette Course est un événement unique, je suis certain que cela a dû arriver beaucoup de fois dans le passé.. En ce qui me concerne en 1983, après avoir remporté le Titre de Champion 500 en Motocross aux Etats-Unis, j’ai fait partie du Team qui a remporté le Trophée des Nations et j’ai remplacé au dernier moment David Bailey qui venait de se blesser l’année suivante durant la même épreuve.. Le Motocross des Nations est une course d’équipes et d’ailleurs la France l’a remporté ces dernières années en réalisant un bon travail.. Tu ne te dois pas forcément d’être Champion en MXGP ou MX2 pour être un « solide contributeur » à la victoire du Team que tu représentes..

MXVOICE : Parlons « Motos » , tu es resté fidèle à Yamaha de 1977 jusqu’à la fin de ta Carrière.. Penses-tu aujourd’hui qu’il y avait de grosses différences entre les différentes Motos de l’époque, des années ‘70’s à la fin des années ‘80’s.. ?

BROC GLOVER : C‘est une excellente question et ma réponse est « Oui » il y avait des différences significatives entre chaque Moto de chaque Marque.. J’ai eu la possibilité de rouler en compétition durant une longue période, j’étais donc en mesure d’assister à certaines dominations de Marques durant toute ma Carrière.. Au tout début de celle-ci les Yamaha étaient très compétitives, j’ai également eu la chance de rouler sur les première machines avec le « refroidissement liquide ».. Mais en 1980 durant le championnat, nos Motos étaient trop « lourdes », c’est une des raisons pour lesquelles Suzuki a remporté le Championnat de Motocross cette année-là.. Je dois ajouter que durant les années ‘80’s les Honda étaient de très bonnes machines et ont dominé le MXGP..

BrocFullActionMX

MXVOICE : Et aujourd’hui, les différentes Motos semblent très proches au niveau performances..

BROC GLOVER : Oui de nos jours chaque Moto est très très compétitive l’une par rapport à l’autre..

MXVOICE : Oui c’est ce que l’on peut constater en ce qui concerne Chad Reed qui effectue des tests avec différentes marques, il n’y aurait donc pas de très grosses différences entre chaque marque.. ( ?)

BROC GLOVER : Oui je pense que c’est le cas.. Au très haut niveau de pilotage qu’est Chad Reed il lui est nécessaire de regarder chaque points différents.. En général, le niveau d’un Pilote d’usine est juste en dessous du sien, mais le Pilote doit s’assurer qu’il pourra bénéficier du support de l’usine afin d’obtenir certaines pièces, c’est ce qui fait la part la plus importante de la décision..

BrocMXWheel

MXVOICE : Comprends-tu sa volonté de continuer d’évoluer dans le Sport après toutes ces saisons.. ?

BROC GLOVER : Chacun sait quand il doit prendre la meilleure décision qui lui convient tu sais, en ce qui me concerne, je savais qu’à la fin de ma Carrière je devais m’arrêter là, physiquement j’étais bien mais « mentalement » je devais arrêter..

MXVOICE : Tu n’as pas eu à subir de grosses blessures..

BROC GLOVER : J’ai eu à « dealer » avec des blessures c’est un fait..

MXVOICE : Mais pas « de grosses blessures »..

BROC GLOVER : Oui.. En fait ce fut surtout à la fin de ma carrière que je me suis blessé, avec un poignet fracturé.. Cela m’a demandé du temps pour revenir car la fracture n’était pas bien consolidée et juste après je me suis cassé une jambe.. S’en est suivi une longue période de convalescence afin de revenir à mon meilleur niveau..

BrocGoodGuysjT

MXVOICE : Comment te définis-tu, « principalement comme un Pilote de Motocross »..?

BROC GLOVER : On peut dire que « globalement » j’ai été meilleur en Motocross si on ne regarde que par « le prisme des Etats-Unis ».. Pour moi le meilleur championnat a été en 1981 le Trans-USA Championship.. Cette année-là nous étions 5 pilotes à tenter de conquérir le titre et sur les plus beaux terrains – Red Bud, Unadilla –  j’ai remporté 4 des 5 manches et la seule course que je n’ai pas remportée était Red Bud.. En première manche mon moteur a rencontré quelques problèmes et je remporte la seconde manche.. J’ai vécu cette année-là mes plus grosses rivalités avec des pilotes très talentueux comme Johnny O’Mara, Jeff Ward, Mark Barnett, tous ces grands champions étaient en mesure de me battre, c’était une grande époque.. L’année 1984 fût « difficile » avec Yamaha parce que nous roulions avec des machines « stocks » , il était donc difficile d’être compétitifs avec ces machines..

MXVOICE : Nous assistons côté amateurs au « retour du 2 temps ».. Penses-tu que les 125 2 temps pourrait de nouveau être autorisé en championnat du monde et en Promotocross aux Etats-Unis.. ?

BROC GLOVER : C’est quelque chose que je regarde avec beaucoup d’attention.. Ici aux USA la situation économique est bonne, mais notre sport ne cesse de baisser en chiffre d’affaire, certaines personnes disent que la raison est qu’il y a de moins en moins de terrains où rouler mais ce n’est pas le cas,  j’aimerais vraiment beaucoup revoir les 125 revenir, je pense qu’au stade où en sont les fabricants ils sont prêts à en produire à nouveau, car ce qui est absolument absurde c’est le prix d’achat d’une Moto, spécialement une 250.. Ici un pilote qui envisage de participer au championnat de Motocross et qui souhaite être compétitif va devoir débourser 100 000 dollars pour pouvoir rouler une saison et ce chaque année.. Pour moi, devoir dépenser autant d’argent pour pouvoir rouler en Motocross est absolument absurde.. Ce n’est pas seulement le prix des Motos de Cross, lorsque tu roules tu dois avoir 2 250 et tu dois refaire le moteur et cela te coûte 1000 à 2000 $ toutes les 10 h de roulage et cela chaque mois et encore cela ne concerne que les motos d’entraînements.. C’est fou.. Avec les 125 2 temps tu peux effectuer tes réparations dans ton propre garage avec ton père et cela va te demander une ou deux heures.. Avec un 4 temps tu dois passer par un mécanicien qui s’y connaisse et ce n’est pas le même tarif..

BrocFullJumpYamNum1

MXVOICE : Trouves-tu que les 4 temps Cross actuels sont trop puissants.. ?

BROC GLOVER : Je regarde ça comme une combinaison de plusieurs faits en prenant en compte les blessures souvent très graves et la vitesse en course.. Le corps humain n’a jamais été autant sollicité au niveau de la puissance que ces 25 ou 15 dernières années.. Ce n’est pas seulement lorsqu’un pilote chute lourdement sur la tête et de la manière dont le casque a presque « éliminé » l’impact par rapport au sol.. Pour moi c’est difficile car j’ai toujours apprécié rouler sur des Motos puissantes comme ma 500 CC.. Pour revenir à ta question, oui je pense que c’est quelque chose que l’on devrait plus prendre en compte aujourd’hui, peut-être qu’une 350 serait la meilleure combinaison.. Lorsque tu vois rouler ensemble sur un terrain des 250 et des 450 4 temps il est parfois difficile de distinguer l’une de l’autre..

MXVOICE : Certains pilotes rêvent d’une seule catégorie (250..) aussi bien en Mondial qu’aux Etats-Unis, est-ce que tu es d’accord avec cette vision des choses.. ?

BROC GLOVER : Il y aura toujours la question du coût d’entretien des machines car beaucoup d’argent est dépensé dans les moteurs.. Tout cela est devenu très cher pour moi, en Mondial dans un Team Usine comme en AMA, il refont les motos après chaque course.. Tout ça juste pour 2 heures de roulage.. Les dernières courses que nous avons vécues ici était très boueuses et chaque Team changeait les moteurs entre chaque manche ( !).. Un team avec 4 pilotes et 4 motos avait à changer 8 moteurs ( !!).. Nous devons regarder « le coût du sport » et je ne pense pas que de rouler uniquement sur des 250 4 temps soit un réel avantage pour le sport.. Il y a quelques années Antonio Cairoli a essayé la 350 4 temps, il allait aussi vite que les 450, cela ne réduit donc pas la vitesse des pilotes.. Sans doute faut-il regarder le tracé des terrains et une autre combinaison, je pense que les jeunes pilotes doivent avoir une autre transition que de passer des 85 CC directement aux 250 4 temps ou la 450, en passant par la 125 CC..

BrocjTPink

MXVOICE : Nous assistons malheureusement toujours à de nombreux accidents, quelle est ta vision sur ce point.. ?

BROC GLOVER : On en revient au tracé du terrain.. En Supercross il y a de nombreuses discussions à ce sujet.. Cela a débuté au début de cette année avec la mise en place de circuits plus « sécurisés » qu’auparavant pour les pilotes, spécialement à Las Vegas où il y avait moins d’obstacles en revenant à du « Supercross Old School » et avec aussi une « section pour les fans » où avant tu devais être parfait dans ton enchaînement ou tu te crashais.. Les organisateurs ont compris que les accidents impactaient le sport et également l’intérêt des fans pour assister aux courses.. Si on a 50 % des pilotes blessés, l’intérêt des fans est logiquement tout autre afin de payer pour venir voir un Supercross..

MXVOICE : Comment analyses-tu le rapport qu’ont les jeunes pilotes avec les médias et les réseaux sociaux, sont-ils plus intéressés par l’argent que par la gloire.. ?

BROC GLOVER : En Europe le MX2 est censé être la «passerelle» pour le MXGP, mais le « problème » c’est qu’aux US beaucoup de Pilotes restent rouler en 250 et gagnent plus d’argent que les 5 premiers de la catégorie MXGP en Europe.. Ça n’a aucun sens quelque part.. Nous avons ici des pilotes qui roulent depuis des années en 250 et qui n’iront jamais en 450 parce qu’ils gagnent plus d’argent de cette manière.. J’aimerais voir les usines dépenser moins d’argent dans la catégorie 250 et plus en 450 ce qui permettrait l’arrivée de 2 ou 3 pilotes en plus en 450..

BrocDunlopSXCond

MXVOICE : Comprends-tu le fait qu’en Europe certains pilotes soient obligés de payer pour rouler en Mondial, est-ce normal.. ?

BROC GLOVER : Tu dis « normal », c’est devenu « normal » mais ce n’est pas « correct ».. Ma définition du sport est que si tu es un pilote professionnel et que ton métier est de rouler en Motocross, tu dois être payé en conséquence.. Je comprends ce qu’ils (les organisateurs..) veulent faire en voulant en faire un « grand sport » car les sponsors veulent voir leurs logos dans les médias.. Vous avez en France de bons pilotes capables de rouler en Grands Prix mais pour qui cela reste trop cher..

MXVOICE : Revenons à ta carrière, comment gères-tu le fait d’être une Légende du Motocross aux Etats-Unis.. ?

BROC GLOVER : Tu sais, dans mon quartier tout le monde s’en fiche (sourires..) , certains membres de ma famille ne savent pas ce que j’ai réalisé en Motocross (re-sourires..), cela fait maintenant plusieurs années toutefois le Motocross reste ma passion et mon « amour ».. J’aime le fait d’aller chaque jour travailler dans l’industrie du Motocross et suis très reconnaissant à la vie pour tout ce qu’elle m’a apporté..

MXVOICE : Justement, tu travailles maintenant depuis longtemps pour Dunlop dans la Moto, quels sont les « options » que l’ont peut intégrer dans le sport par l’intermédiaire des pneus.. ?

BROC GLOVER : Hé bien c’est une bonne question.. Aux US j’aime le fait que l’on ne soit pas obligé d’utiliser une marque plus qu’une autre, cela reste donc très compétitif avec les autres marques.. Les pneus représentent un secteur très important notamment en Supercross, je dis souvent pour rigoler « que c’est comme mettre une paire de chaussures sur la moto » , tu sais exactement comment tu vas te sentir sur le terrain.. Les pilotes peuvent ainsi être confiants en leurs pneus et rouler vraiment comme ils le souhaitent.. Nous sommes très impliqués dans le testing et le développement et j’avoue que c’est fun..

BrocMotocrossActionjT

MXVOICE : Dernière question, quel est ton avis en ce qui concerne le Team « Puerto Rico » pour le Motocross des Nations, peuvent-ils faire quelque chose ou est-ce uniquement du « show ».. ?

BROC GLOVER : Au tout début certains sont partis avec l’idée de réaliser quelque chose de bien, l’argent qu’il restera après avoir enlevé les frais liés à la course ira à des terrains de Motocross à Puerto Rico pour aider au développement du Motocross sur place, c’est une cause juste.. Personnellement j’aurais préféré intégrer au Team Jason Anderson, Thomas Covington et Blake Baggett et tenter peut-être d’être sur le podium..

(Exclusive Interview © 2018 Jérôme Faraill pour MXVOICE.RACING, Photos : Divers, « Thanks Broc..! »)

3 réflexions sur “MXVOICE SESSIONS #20 : BROC GLOVER

  1. alors je ne connaissais pas trop broc glover,(pas trop de ma génération) en tout cas très très intéressant de lire cette interview.devrais peut être expliquer à porcelaid (luongo) qu’est ce qu’un pilote professionnel!!!!!!!! merci JF pour cette belle interview

    J'aime

  2. alors je ne connaissais pas trop broc glover,(pas trop de ma génération) en tout cas très très intéressant de lire cette interview.devrais peut être expliquer à porcelaid (luongo) qu’est ce qu’un pilote professionnel!!!!!!!! merci JF pour cette belle interview

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.