MXVOICE SESSIONS #28 : GREG ATKINS

S’il y a bien quelqu’un qui sait parler « Constructions et aménagements de terrains de Motocross », c’est Greg ATKINS.. Là où d’autres parcourent le monde à la recherche des meilleurs spots de Surf par exemple, lui, sa Passion et son Métier, c’est justement de créer le « terrain parfait ».. Il y a quelque chose « d’éternel et de spécial » dans son job, le fait de laisser son empreinte sur terre de la même manière que les Nazcas en leur temps ; une culture pré-Incas ; qui ont laissé de gigantesques fresques dont la lecture ne pouvait se faire, que vu du ciel..

MXVOICE.RACING : Greg, que deviens-tu aujourd’hui.. ?

Greg ATKINS : Hé bien je m’occupe de la mise en place des terrains des MXGP’s, je fais ça directement pour l’organisateur, j’ai 3 autres circuits à construire ici en Argentine où je vais être la semaine prochaine et il y a 2 ans environs j’ai également réalisé 2 terrains d’entraînement pour des Pilotes du Dakar..

MXVOICE.RACING : Afin que ceux-ci réalisent des tests.. ?

Greg ATKINS : C’était pour les Teams Honda et KTM, ils n’aiment plus trop aller rouler directement dans le désert lors de leur préparation parce qu’il y a trop de voitures, j’ai donc mis en place une section de 6 kms avec de gros sauts dans le sud de l’Amérique, c’était dans le but de sécuriser leurs entraînements.. Pour les MXGP’s, j’ai également dessiné la piste de Shanghaï afin que d’autres personnes puissent la construire sans moi, je serai au Portugal à Agueda, ils vont semble-t-il devoir changer de place le circuit l’année prochaine dès que les autorités locales se seront arrêtées sur un endroit précis.. J’aurais donc pour mission d’en construire un tout nouveau..

MXVOICE.RACING : Quid du circuit à Hong-Kong.. ?

Greg ATKINS : Je n’ai pas d’informations pour le moment, Youthstream m’a demandé mon implication mais je ne me suis pas encore rendu sur place, mes idées ne sont pas arrêtées pour le moment mais j’ai une proposition sympa à leur soumettre..

MXVOICE.RACING : Le principal problème sera sans doute le manque de place non.. ?

Greg ATKINS : Nous devrions arriver à réaliser quelque chose de cool, d’unique.. Il y a pas mal de place autour de Hong-Kong donc je ne suis pas trop inquiet en ce qui concerne ce point particulier..

MXVOICE.RACING : Quels gros changements as-tu remarqué ces dernières années au niveau des terrains.. ?

Greg ATKINS : J’ai commencé à travailler pour Youthstream en 2001, et en 2004 j’ai pris en charge les circuits de Motocross, le développement, le fait d’éduquer les Pilotes à rouler sur différents types de typologies, cela concerne aussi le choix des machines afin de préparer le circuit.. Cela a pris un certain temps pour faire adopter mes choix aux Pilotes.. Marvin Musquin est par exemple venu me voir lorsqu’il est passé de Honda à KTM et les changements que cela impliquaient pour ses limites au niveau du pilotage.. Je les avais déjà pris en compte depuis 2 ans de mon côté.. C’est surtout ça que j’ai eu à faire, éduquer les Pilotes, et notamment sur certaines de leurs « faiblesses ».. Certains Pilotes ne m’apprécient pas parce que je parlais de leurs faiblesses, mais c’était uniquement dans le but de les faire progresser.. Le constat c’est que les jeunes européens en 2009 étaient très rapides face au Top 10 US.. De toute façon, tu dois travailler à chaque fois avec différents pays et différentes cultures au sujet de leur façon de travailler, ce n’est pas du tout facile.. A chaque fois que je viens en France les propriétaires des terrains ont souvent des zones compliquées à gérer, toutefois ils ont un système qui fonctionne bien, dans chaque pays c’est différent.. Je dois négocier avec les lois que chaque gouvernement impose, je suis donc comme un Architecte qui doit intégrer beaucoup de détails techniques avant de proposer une solution..

MXVOICE.RACING : Est-ce une évolution « logique » pour ce qui concerne les Circuits de GP’s de voir l’intégration de gros sauts comme en Supercross US par exemple.. ?

Greg ATKINS : Tout dépend de l’endroit où va se situer le GP, des fois tu n’as pas vraiment le choix, parfois l’emplacement est plat, parfois il est en pente.. Alors il arrive que certains disent effectivement « c’est typé Supercross » parce que cela ne semble pas « naturel ».. Cela avait été le cas en Afrique du sud lorsque j’ai eu à préparer un terrain avec des sections de sauts dans une zone plate.. J’ai constaté de bonnes évolutions comme en Suisse par exemple où cela été un peu comme dans un stade et on pouvait tout voir depuis un point de vue, ce n’est pas une mauvais idée.. Tu dois aussi penser à la Presse qui va être sur le terrain.. Un Pilote je pense doit être capable de rouler sur tout type de terrain..

MXVOICE.RACING : As-tu réalisé des pistes de Supercross dans le passé.. ?

Greg ATKINS : Oui j’en ai beaucoup construites, j’en ai réalisées en Europe, en Australie, au Japon, à Tahiti.. Je vais en faire d’autres désormais en Argentine.. De nombreux circuits de SX qui sont aux US ne sont praticables que pour peu de Pilotes car ils sont destinés aux Pros, c’est le même problème avec un terrain de MXGP, tu ne peux pas faire rouler des Pilotes locaux (de niveau très faible..) sur des circuits de GP’s pour s’entraîner..

MXVOICE.RACING : C’est ma question suivante, quelle est ton opinion concernant les circuits de SX US, sont-ils trop rapides pour toi.. ?

Greg ATKINS : J’en ai regardé certains mais pas tous, je ne dispose pas d’un bon point de vue afin de dire ce qui est bien ou pas.. Ils réalisent des choses géniales pour le Show c’est certain, mais il faut voir aussi que les Motos sont plus rapides, les Pilotes également, les suspensions sont aussi meilleures.. Regarde les changements en 10 ans notamment sur les sections de Whoops.. Mais il y a toujours des limites et tu te dois de trouver « le juste milieu » , il faut que les Pilotes puissent « apprendre les changements » et rouler d’une manière sécurisée..

MXVOICE.RACING : Ricky CARMICHAEL participe au tracé du Supercross de Daytona depuis de nombreuses années, quelle est ton avis sur ce point.. ?

Greg ATKINS : C’est bien d’avoir des personnalités comme lui qui s’investissent, j’ai également écouté les opinions de Pilotes comme Rui Goncalves ou Jeffrey dans le passé.. C’est intéressant d’avoir leurs points de vues car quand tu es très impliqué dans ton job, tu ne vois pas certaines choses.. Tu peux oublier ou ne pas voir certains points.. Beaucoup de Pilotes s’investissent dans un vision positive, pour moi c’est une bonne chose..

MXVOICE.RACING : Concernant les terrains « naturels » en Europe et ailleurs, les prépares-tu de la même façon que d’autres plus artificiels.. ?

Greg ATKINS : J’en ai réalisé quelques-uns aux USA comme Budd’s Creek pour les Nations en 2007, toutefois il y avait quelques problèmes avec les politiques locaux..

MXVOICE.RACING : Et pourquoi.. ?

Greg ATKINS : Les américains restent culturellement très attaché « à leur terre ».. Je suis allé voir l’Outdoor là-bas, j’ai écouté Ricky CARMICHAEL  et James STEWART, j’ai donc pris en compte leurs remarques pour le MXON et le matin des Nations Ricky CARMICHAEL m’a chaleureusement félicité pour le travail accompli sur le terrain.. Ricky est comme ça avec les gens, il aime quand les choses sont bien faites et sais le reconnaître..

MXVOICE.RACING : Les Fans disent régulièrement que les meilleurs terrains se trouvent aux US..

Greg ATKINS : C’est de la communication.. Les américains sont très bons en communication.. Quand tu regardes cela à la TV tu te dis « c’est du beau boulot » mais c’est beaucoup de communication.. Tu peux réaliser des choses cool sur des terrains naturels ou « normaux » c’est un fait..

MXVOICE.RACING : Un terrain de Motocross est quelque part quelque chose de « vivant » il bouge durant l’hiver puis change à nouveau en fonction des saisons, es-tu d’accord avec cette vision des choses.. ?

Greg ATKINS : Oui c’est le cas.. C’est un « produit naturel ».. Surtout en Europe, beaucoup de terrains sont très vieux, ils n’ont plus eu d’herbe depuis longtemps et subissent les agressions de l’huile moteur et de l’essence et d’autres produits..

MXVOICE.RACING : C’est la même chose avec les terrains en sable j’imagine..

Greg ATKINS : Je suis probablement l’un des meilleurs préparateurs de terrains en sable, je prends beaucoup de plaisir à les travailler car ils changent énormément durant les manches, différentes lignes apparaissent, le tracé change, de petits sauts surviennent, tu dois refaire l’entrée et la sortie de virages pour qu’ils soient clean, c’est pourquoi je prends beaucoup de plaisir à travailler ce type de surface..

MXVOICE.RACING : Parfois, dans un certain passé, des Pilotes ont déclaré que la piste avait été trop arrosée et que cela la rendait « glissante », que voudrais-tu leur répondre.. ?

Greg ATKINS : Je n’étais plus impliqué dans les tracés des terrains de GP’s ces 4 dernières années, tu sais, tu es une « seule personne », tu n’as pas une armée d’équipes toutes les semaines, tu dois « dealer » avec chaque culture, chaque organisateur, ils doivent apprendre que ce n’est pas toujours facile de mon côté, tu cours de place en place, ce n’est pas facile.. Mais je pense que je me suis amélioré ces dernières années, j’ai appris.. Tu dois aussi travailler avec les évolutions moteurs des nouvelles 450 et 250..

MXVOICE.RACING : Quid de la sécurité des Pilotes avec des terrains parfois de plus en plus rapides.. ?

Greg ATKINS : Tu te dois de suivre chaque Pilote chaque week-end afin de comprendre la façon qu’ils ont d’appréhender les différents circuits et ainsi réduire les risques.. Tu dois te demander « ok je n’avais pas pris cela en compte, alors comment dois-je faire pour limiter tel effet .. ? »..

MXVOICE.RACING : tests-tu les terrains que tu réalises.. ?

Greg ATKINS : J’ai confiance en mon travail, la seule raison de tester un terrain c’est de voir les lignes dans les angles et comment le terrain réagit au fil des heures et jours.. 

MXVOICE.RACING : Comment définirais-tu ton travail.. ?

Greg ATKINS : C’est comme si je construisais une maison, tu as un ingénieur pour ceci, une autre personne spécialisée pour le terrain autour de cette maison, je suis « multiple ».. Je dois donner le meilleur de moi-même chaque week-end..

(Exclusive Interview – Copyright Exclusif (toute reproduction même partielle interdite) © 2019 Jérôme Faraill pour MXVOICE.RACING ©, Photos : Remerciements Greg ATKINS, « Keep Up The Good Job Greg.. ! »))

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.